Le continent européen
Le relief européen
Le climat européen
Les fleuves Européens
Les régions naturelles Europe
Les paysages européens
La population Europe
Les villes Europe
Les réseaux de transports Europe
L'Union européenne
GEOGRAPHIE EUROPE CYCLE III



Europe téléchargement
Correction Europe inscription
Europe en ligne
L'Europe: liens







Europe téléchargement
Europe en ligne
Tourisme européen
Immigration Lampedusa
Immigration Lampedusa.

LA POPULATION EUROPEENNE

La population

Le peuple de l’Europe est très ancien puisqu’il date de la préhistoire. L’Europe a toujours été une terre d’immigration, c’est  pourquoi les Européens sont si nombreux  et si divers  (dans leurs langues, leurs costume, leurs alphabets...).

  

L’Europe est aujourd’hui le troisième foyer de peuplement de la planète, derrière la Chine et l'Inde. Elle compte 750 millions d’habitants. La densité moyenne est forte : 100 habitants au km2, c’est plus de deux fois supérieure à la moyenne mondiale. Certains pays dépassent 400 habitants au km² (Pays-Bas).

  

Du XVIII au XX siècle, la population européenne a beaucoup  augmenté, mais depuis quelques années, la croissance  démographie se ralentit car les familles ont moins d’enfant.  Le poids de l’Europe dans la population mondiale diminue régulièrement. L'immigration est le premier moteur de la croissance de la population vieillissante de l’Europe. Le boom économique des années 1950-1960 a poussé l'Europe à faire appel à une immigration massive.

  

Le climat trop froid du nord de l’Europe, comme en Scandinavie, rend le peuplement difficile.

Le relief et l'altitude rendent les communications difficiles en montagne. Cela explique le faible peuplement.

Les régions peuplées

  


Cliquer sur la carte
pour l’agrandir

La répartition de la population


La densité de population est une mesure du peuplement humain. Plus la densité est élevée, plus le peuplement est important. Moins la densité est forte, moins la présence des hommes est importante.

Ailleurs, la densité est très variable. Elle est très faible dans le Nord de l'Europe, dans les régions des hautes montagnes et aussi à l'Est et dans le sud de l'Europe.

En Europe, la densité est très forte dans une zone qui s'étend de la Grande-Bretagne jusqu'en Italie, dans les agglomérations urbaines, le long des côtes et de certains fleuves.. Un peu  plus à l’est se trouve une autre zone fortement peuplée.


  

Les régions vides

  

VOIR: carte réparticipation de la population Europe

CHAPITRES

La

répartition

de la

population

En ligne

Quiz

Exercices

Téléchargement

Texte

Questionnaire

La


population

Le

déplacement

des

hommes

Aménagement

Le déplacement des hommes

Aux XVIIIe et XIXe siècles et pendant la première moitié du XX siècle, les Européens quittaient l’Italie, la Suède, l’Allemagne, l’Irlande ou l’Angleterre pour s’installer aux quatre coins du monde.

 

 Les européens se déplacent aussi d’un pays à l’autre pour leurs études, leur travail ou pour les vacances. La libre circulation des personnes est un droit fondamental pour les citoyens de l’Union européenne. 

  

Cliquer sur les images pour les agrandir

 L'Union européenne reste la région du monde qui accueille le plus grand nombre d'immigrés et de demandeurs d'asile, mais la population immigrée dans l’Union européenne représente 8,6% de la population totale. Aux Etats-Unis, elle représente 12,9%.

Depuis 2000, plus de 27 000 migrants et réfugiés sont morts en essayant de rejoindre l'Europe, au large de l’île italienne de Lampedusa.

  

La population européenne  connait un vieillissement et un ralentissement de son accroissement. L’immigration est devenue le principal moteur de la croissance démographique dans l'Union.

Aujourd’hui, venant d’Afrique ou d’Asie, des hommes veulent s’installer en Europe pour y mener une vie moins misérable ou plus en sécurité que dans leurs pays d’origine. 

Cliquer sur les images pour les agrandir
Cliquer sur les images pour les agrandir

Cliquer sur les images pour les agrandir

Cliquer sur les images pour les agrandir

Les langues parlées en Europe

On parle en Europe un grand nombre de langues différentes. La plupart de ces langues appartiennent à trois grands groupes : langues germaniques, langues slaves et les langues romanes.



À l’intérieur de chacun de ces groupes, les langues se ressemblent, elles ont comme un «air de famille». Cela provient du fait qu’elles possèdent une langue d’origine commune. Par exemple, les langues romanes sont issues du latin, la langue que parlaient les Romains dans l’Antiquité.

  

Langues germaniques

Danois

Néerlandais

Anglais

Allemand

Suédois

  

Langues romanes

Français

Italien

Portugais

Roumain

Espagnol

  

Langues slaves

Bulgare

Croate

Tchèque

Polonais

Slovaque

Slovène

  

Il existe d’autres langues européennes qui n’appartiennent pas à ces groupes et qui n’ont même aucun rapport entre elles.

Basque ; Breton ; Catalan ; Estonien ; Finnois ; Hongrois ; Irlandais ; Letton ; Lituanien ; Maltais ; Gallois ….

  

Les langues de l'Europe

Cliquer sur la carte pour l'agrandir

Les

langues

parlées

Pôle économique